ActiBuro 2 - 100 chemin de l'Aumône Vieille - 13400 Aubagne - Tél : 04 84 83 01 25
Lorsqu’une dent est retirée, il est parfois possible qu’une partie de l’os alvéolaire se perd par la même occasion. Dans ce cas, il est très souvent essentiel de régénérer cet os afin que la pose de l’implant soit réalisée dans les meilleures conditions.
Les comblements osseux (ou greffes osseuses)
Grâce à la réalisation d’un scanner, le chirurgien dentiste pourra prendre connaissance du volume osseux disponible.  Ce volume peut donc être insuffisant pour pouvoir poser l’implant :
• En hauteur notamment au niveau des molaires supérieures (proximité du sinus) et inférieures
• En épaisseur, dans les zones antérieures ou postérieures.
En cas d’insuffisance osseuse la régénération de l’os perdu sera donc nécessaire et se fera grâce à un comblement osseux. Selon les cas cliniques, le comblement osseux peut être tant réalisé avant, qu’en même temps que la pose d’implants.
Pendant la période de cicatrisation, le matériau utilisé va peu à peu se dégrader et être remplacé par votre propre os. C’est ce que l’on appel la régénération osseuse.

Le processus
comblements osseuxAu cours de la chirurgie, l’os est installé au niveau du défaut osseux.
• S’il est utilisé en bloc il sera vissé grâce à des petites vis en titane.
• S’il est utilisé en particules, il sera stabilisé à l’aide d’une membrane, qui a pour but de protéger le comblement.
Les risques liés à cette chirurgie sont les mêmes que ceux de toute chirurgie : gonflements, saignements, hématome.
• L’intervention est effectuée sous couverture antibiotique afin d’éviter les infections. Dans certains cas une infection peut tout de même apparaître mais ce qui est rare puisque cela concerne moins de 5% des interventions.
• En cas d’infection, votre chirurgien dentiste peut se voir dans l’obligation de réaliser une intervention supplémentaire afin de nettoyer le site chirurgical. De plus, un éventuel nettoyage peut compromettre la régénération de l’os  et votre dentiste peut être contraint de planifier une seconde greffe.
• Toutefois, il est important de préciser que pour les fumeurs les risques d’échecs et de complications sont plus importants. Ainsi, le risque d’infection pour les fumeurs se situent autour de 10%. Il est donc recommandé d’en parler avec votre praticien et d’arrêter définitivement de fumer avant ce type de traitement.

Nos conseils Dentifree Marseille
• Suite à une infection ou simplement suite à l’extraction de la dent, la quantité osseuse peut être insuffisante pour réaliser une pose d’implant, d’où la nécessité d’un comblement osseux.
• Ces traitements ne sont pas inscrits sur la nomenclature de la sécurité sociale.

N’hésitez pas à prendre contact avec le Centre dentaire Dentifree de Marseille pour tout renseignement sur les implants dentaires.

Retour