ActiBuro 2 - 100 chemin de l'Aumône Vieille - 13400 Aubagne - Tél : 04 84 83 01 25
L’ostéo-intégration est le nom donné au phénomène de soudure entre un os vivant et un métal (titane). Cette soudure se fait grâce à l’oxyde de titane, qui va recouvrir la surface de l’implant.
L’osteo-intégration
Ce phénomène a été découvert à la fin des années 50 par un chirurgien-orthopédiste suédois, le Professeur Bränemark. Dans son laboratoire de Göteborg il étudié notamment les phénomènes de réparation osseuse.
Au départ, il fabriqua un tube métallique qu’il inséra dans le tibia d’un lapin. De plus, à l’extrémité de cette préparation une chambre optique lui permettait de filmer les phénomènes de réparation osseuse. Cette chambre optique fut notamment confectionnée en titane.
Lorsque l’étude fut terminée et que le Professeur Bränemark voulu retirer cette chambre il constata qu’elle s’était soudée à l’os du lapin.
L’ostéo-intégration est l’intégration de l’implant dentaire au site osseux. Le Professeur Bränemark a ainsi été le précurseur de l’implantologie moderne.
L’implant doit être inséré dans l’os de manière à ce que celui-ci soit complètement fixe. L’os va ainsi pouvoir se reconstruire autour de l’implant.
Durant la période de cicatrisation, le processus va entraîner une stabilisation de l’implant dentaire et le bloquer: c’est le phénomène d’ostéo-intégration.

osteo integration

Le titane
Le titane est aujourd’hui le seul matériau connu qui soit totalement biocompatible. Auparavant les implants dentaires utilisés étaient en acier ou en tantale, ils ne pouvaient donc pas être ostéo-intégrés. L’acier et le tantale guidaient ces implants à une encapsulation fibreuse, ils étaient donc isolés de l’os (fibro-intégration).
Ainsi, des rejets et des taux d’échecs importants ont été observés.
Grâce à l’utilisation du titane les risques de rejet ont disparu. De plus, étant un matériau biocompatible, aucun phénomène allergique (au titane ou aux alliages de titane) n’a été observé jusqu’à aujourd’hui, et cela après 20 ans d’utilisation.
Désormais, la plupart des implants disponibles de nos jours sont en titane. Toutefois, certains implants peuvent être en Zircone ou en polymère. Cependant, ces deux derniers matériaux ne sont pas encore attestés en terme de fiabilité car le recul n’est pas suffisant.
Nos conseils
• Le phénomène d’ostéo-intégration est mondialement reconnu.
• La fiabilité des traitements implantaires actuels n’est plus à prouver. Selon plusieurs études publiées le taux de survie implantaire à long terme (20 ans) est de 91 %.

Ces informations vous sont présentées par le Centre dentaire Dentifree de Marseille, spécialisé en implantologie.

Retour